Deux « journalistes » agressés par les forces de l’ordres.

Des agents de la BAC ont mis à terre, puis frappé avec des matraques et donné des coups de pied à deux personnes dont il semblerait qu’elles soient des « journalistes » au regard des inscriptions portées pour l’une sur son casque et l’autre sur son blouson lors de la manifestation de l’acte 22 des Gilets jaunes à Toulouse, samedi 13 avril. Une manifestante a filmé la scène et l’a partagée sur les réseaux sociaux.
L’agressivité des policiers envers ces « journalistes » nous questionne une fois de plus, quant à la nouvelle doctrine d’emploi des forces de l’ordre voulu par le ministre de l’Intérieur C. Castaner.
Celle-ci, leur autorise-t-elle aujourd’hui des actions répressives de cet ordre, envers les journalistes ? Si oui, nous ne sommes plus alors dans un état de droit, républicain et démocratique. Dans le cas contraire, une saisine des instances judiciaires s’impose, afin de faire toute là la lumière sur cette affaire.

Jean-Luc Richevaux le 15/04/2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s